Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : LA RELATION ENTRE LA NATURE DU MÉDICAMENT ET LA DOULEUR PROVOQUÉE PAR L’INJECTION INTRAMUSCULAIRE

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Une injection intramusculaire, utilisée notamment dans les cas d’administration de produits comme les solutions huileuses (relativement douloureuses), permet une action plus rapide et plus précise du médicament que par voie orale, mais moins rapide et moins précise que par voie veineuse.

  Le sujet de ce mémoire est :”La relation entre la nature du médicament et la douleur provoquée par l’injection intramusculaire”. En effet, une bonne réalisation de l’injection intramusculaire permet de mettre en évidence un bon contact avec les patients dans le domaine de travail de l’infirmier.

  Notre présente recherche comporte deux parties :
1. La première est consacrée à l’aspect théorique de la recherche. Elle comporte trois chapitres :

  • Le premier chapitre est consacré au rappel anatomique des muscles et.
  • Le deuxième chapitre est consacré à l’injection intramusculaire.
  • Le troisième chapitre est consacré à la douleur.
  • Le quatrième chapitre est consacré au déférents types des médicaments de notre étude.

 2. La deuxième partie pratique est réservée aux aspects méthodologiques de notre recherche, à l’interprétation, l’analyse des principaux résultats et une conclusion générale.

Problématique :

  La réaction du malade face à la douleur,quelque soit sa nature fait culpabiliser le praticien et le pousse à chercher chez lui sa part de responsabilité dans le but de le soulager et le satisfaire par une prise en charge de qualité, ce remort qui n’as cesser d apparaître chez nous surtout dans la situation de la pratique de l’injection intramusculaire,durant notre période de stage la ou nous avons observé parfois l’ insatisfaction des patients exprimée par une réclamation suite a une sensation plus ou moins pénible de la douleur,cette réclamation est
exprimée aussi par une accusation directe portée par le patient à notre égard et qui peut être verbale ou gestuelle,qui nous oblige à lui faire expliquer notre point de vue face à l’apparition de cette douleur et d’essayer de le convaincre, par notre propre argumentation,qui n’a pas été convaincante pour nous même;ce qui à fait
augmenter l’auto culpabilisation chez nous,donc nous avons procédé au respect intégrale de la fiche technique de cette pratique telle quelle nous à été démontrée et malgré cela la douleur continue d’apparaître chez certains malades ,ce qui a renforcé l’idée chez nous que d’autres paramètres ont une forte relation avec cette apparition et que la nature du médicament en fait l’élément principal, tout en étant conscient des autres éléments d’ordre psychologique ou ceux qui sont en rapport avec la qualité des aiguilles.

Ce qui nous à pousser à chercher et à formuler la question suivante :

  Quelle est la nature de la relation entre la nature du médicament et l’apparition de la douleur après une injection intramusculaire chez un patient ?

Hypothese :

  Il existe une relation forte entre la nature du médicament et l’apparition de la douleur provoquée par l’injection intramusculaire.

Lire le memoire en ligne (PDF)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer