Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : LA COMMUNICATION AU COEOEOEOEUR DE LA PEDIATRIE Relation (soignant/soignée)

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Durant ces dernières années, nous avons remarqué une véritable explosion des moyens de communication, dans tous les domaines, à tous les niveaux, et cela ne fait que commencer paradoxalement, tous le monde se
plaint de ne pas être compris, la solitude et l’isolement prédominent dans notre société de rendement.

  Dans le domaine du soin, le personnel soignant est amené à collecter un certain nombre de données pour mieux comprendre l’histoire des patients et de répondre à leurs besoins. La communication est donc indispensable.

 A travers différents stages, certaines attitudes des soignants ont retenu notre attention certaines valeurs telles que l’écoute, le respect, la patience ne sont pas au rendez-vous par souci d’économie de temps.

  Nous avons alors rendu compte que la technique prend le dessus sur le relationnel. Or il nous parait important, notamment dans les services accueillant des enfants, que le soin relationnel prime sur la technique.

  Nous avons donc intéressant de connaître l’importance de la communication et de développer leurs moyens utilises en pédiatrie pour entre en relation avec un enfant hospitalisé.

  Dans un premier temps nous aborderons le concept de la relation soignant /soigné d’un point de vue théorique.

  Ensuit au travers d’une enquête réalisée auprès du personnel soignant et au cours d’une réflexion nous avons tenté d’apporter des réponses à ma problématique.

Problématique :

  Les équipes soignantes, par leur fonction dans les services hospitaliers, entre en relation avec les malades de façon intime et souvent prolongé. Les raisons ou objectifs

  De ces relations, sont majoritairement déterminés par les soins. Tout acte, tout geste technique ou de confort se au sein d’une relation soignant / soigné.

Peut-on soigner et prendre soin d’une enfant sans prendre soin de communiquer ou d’entre en relation avec lui ?

La maladie frappant l’enfant, qui plus est quand elle est grave, fait basculer l’équilibre de la famille l’enfant perd ses rythmes habituels, ses repères.

  L’équipe soignante et l’hôpital doivent se donner les moyens d’améliorer les conditions de vie de l’enfant hospitalisé.

  Tout humain a besoin de tendresse, pas seulement d’un contact physique, mais aussi d’une sensation, d’un regard, d’une émotion, d’une parole et un sourire qui témoignent de l’attention portée à l’autre.

Dans la relation soignant /soigné deux êtres se rencontrent, chacun avec son histoire, sa personnalité, son âge et sa vie .deux personnes qui peuvent partager une relation au-delà des mots « c’est presque une histoire d’amour » nous sommes des êtres de langage, nous sommes en communication permanente avec les
autre. Relation soignant/soigné peut être sans finalité ou sans objectifs particuliers.

  En pédiatrie les professionnels cherchent maintenant à améliorer la relation entre l’enfant et les équipe soignantes. Cette relation est primordiale afin que l’hospitalisation ne soit pas vécue comme « une séparation déchirante » pour les parents et un sentiment d’abandon pour l’enfant, afin que ceux-ci coopèrent un maximum aux soins.

  A travers cette réflexion nous pensons savoir que le relationnel est primordial, par rapport à la technique, pour pouvoir soigner et prendre soin d’un enfant cela nous amenons à nos interroger sur l’importance de la communication et leurs moyens et plus précisément :

Pourquoi il n’y a pas de communication entre soignant-soigné ?

Hypothese :

L’importance de la communication au niveau du service de pédiatrie.

Lire : mémoire en soins infirmiers

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer