Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : PIED DIABETIQUE

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  Le pied diabétique, principale cause d’infirmité chez le patient diabétique. C’est aussi une des complications les plus coûteuses en temps d’hospitalisation et en incapacité professionnelles.

  • Ce pied souvent victime de choc parfois torturé dans des chaussures trop étroite et donc a risque de plaie chez tout un chacun, chez le diabétique ces plaies peuvent prendre des allures de catastrophes.
  • L’évolution des lésions peut extrêmement rapide, raison pour laquelle lors de chaque consultation de routine, il faut examine les pieds du patient diabétique.
  • Le risque est favorisé par la conjonction de complication neurologique artérielles et infectieuse, les lésions sont souvent secondaire a des micro traumatismes.
  • La prise en charge primitive et thérapeutique des troubles trophiques du pied chez le diabétique est complexe multidisciplinaire mais reste mal codifié. Des enquêtes partielles font ressortir la très grande diversité de cette prise en charge par une équipe pluridisciplinaire complémentaire médecin traitant, radiologue, rééducateur chirurgien vasculaire , infectiologue, dermatologue, podologue, rééducateur fonctionnel, diabétologue, diététicienne, assistante sociale.

Problématique :

  L’expansion de diabète est mondiale et notre pays n’est pas épargné puisqu’on estime Actuellement en Algérie rappelons nous qu’ils sont plus de 40.000 à souffrir d’une pathologie qui pourra les mener vers les complications (oculaire, cardiaque et rénaux des l’atteinte vasculaire).

  Alors :

pourquoi y’a-t-il une expansion des pieds diabétique ?

La représentative de ce type d’affection est en rapport avec les progrès formidable mais parfois mal constatés de la civilisation ?

Ses rapports étroits avec l’obésité, la sédentarité, le changement pas toujours judicieux des pratiques dans la société, et surtout le stress tout cela illustre le choix de notre thème, sur la maladie des diabètes notamment (le pied diabétique). Malheureusement, un grand nombre de nos patients diabétiques ne bénéficient pas du suivi
nécessaire !

  En plus la rétinopathie diabétique proliférant le risque de néphropathie diabétique que de même le pied diabétique représente.

Hypotheses :

  Environ 30% des causes de gangrène aboutissant souvent a des amputations, ce justifie ces renforcement de la prise en charge de diabète et cela avant même la constatation de la micro albuminurie, marqueur important de gravité, qui doit faire partie du bilan systématique de suivi de bout diabétique qu’on est il justement de cela au niveau du CHU de Batna lieu de notre enquête ou le patient :

est exposé au multiple problème de santé peuvent rendre handicape a vie ?
Pour essayer de rependre a cette question central nous avons mi en relatif deux hypothèses possibles :

· Les patients diabétiques ne bénéficient pas encore de suivi médical.
· L’éducation du diabétique est elle clé de l’autonome thérapeutique du diabétique.

Lire : mémoire en soins infirmiers

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer