Memoire infirmiers / TFE infirmiers

Mémoire infirmier : LES SOINS DOULOUREUX CHEZ L’ENFANT EN PRESENCE DES PARENTS

TFE infirmiers - mémoire infirmier (PDF)

Introduction de TFE infirmier :

  L’évolution de la santé a permis le développement des soins. Hélas au niveau des soins il y a quelques points qui restent sombres et que cette évolution n’a pas touché.

  On parle de soins douloureux chez l’enfant en présence des parents Si on se met a la place des parents, c’est l’instinct maternel et paternel qui lés poussent à protéger leurs enfants ce qui explique leurs envie et leurs besoin de rester avec leurs enfants lors du soin afin de les rassurer.

  Mais ce n’est pas toujours un avantage pour le praticien, c’est ce qu’on va voir et étudier dans ce mémoire.

Problématique :

  Au cours des dernières décennies, les facteurs de soin de la douleur chez l’enfant résultant de la maladie ou du traitement se sont visiblement améliorés.

  Cependant, il demeure posé un problème au niveau des traitant(les infirmiers, les médecins), qui se résume sur la présence ou l’absence des parents, et que leur présence est primordiale pour l’enfant, et cela pour diverses raisons :

  • les parents se mêlent de la tache des traitants.
  • ils ne résistent pas à voir leurs enfants souffrir, ce qui leur fait peur.
  • ils crient sur le soignant.

  Et d’un autre point de vue ,quelques autres enfants montrent un soulagement et une acceptation des soins quand ils voient leurs parents, ils éprouvent une certaine sécurité psychique malgré la douleur, et si on essaie de les séparer afin de permettre un soin exemplaire de l’enfant, on se retrouve confronté au refus, de l’un des deux côtés, de la séparation de l’’utre(l’enfant et les parent),ce qui peut conduire à la diminution du rendement du soignant et ceci pour ne pas causer de la douleur à l’enfant devant ses parents.

  C’est ce qui a attiré notre attention durant le stage que nous avons effectué au sein des différents services spécialisés des soins de l’enfant (chirurgie infantile),et ce qui nous a amené à nous interroger
ainsi :

Est-ce que la présence de parents lors d’un soin douloureux de l’entant influence négativement sur le rendement du soignant, ainsi que les résultants du soin lui-même ?

Hypothese :

  la présence de parents lors d’un soin douloureux de l’entant influence négativement sur le rendement du soignant, ainsi que les résultats du soin lui-même.

Lire le memoire en ligne (PDF)

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer